roi des jardins Compost et engrais Compostage : Guide du débutant pour faire son propre compost à la maison

Compostage : Guide du débutant pour faire son propre compost à la maison

Le compostage est un excellent moyen de réduire les déchets et de réutiliser les matériaux dans votre maison. Non seulement il est bénéfique pour l’environnement, mais il peut aussi vous aider à économiser de l’argent à long terme en créant un sol riche en nutriments que vous pouvez utiliser dans votre jardin ou votre aménagement paysager. Mais comment commencer ? Voici un guide rapide pour fabriquer votre propre compost à la maison.

A lire également : Tirer le meilleur parti de vos déchets de cuisine - Le compostage à domicile

Création d’un tas de compost

La première étape de la fabrication de votre propre compost consiste à créer un tas de compost. Pour ce faire, il suffit d’empiler des matières organiques, telles que des feuilles, des tontes de gazon, des restes de légumes et du marc de café, dans un endroit prévu à cet effet à l’extérieur. Veillez à ce que le tas reste humide, mais pas détrempé, car trop d’eau empêcherait l’air de circuler et ralentirait le processus de décomposition. Pour accélérer le processus, vous pouvez ajouter des vers ou d’autres organismes qui décomposeront la matière plus rapidement.

Bac à compost bricolé

Si vous ne souhaitez pas que votre tas de compost soit exposé à l’air libre, vous pouvez opter pour un bac à compost fait maison. C’est un moyen facile et abordable de contenir votre compost tout en permettant la circulation de l’air et le drainage. Tout ce dont vous avez besoin, c’est de quelques matériaux de base, comme des bacs en bois ou en plastique et des panneaux en toile ou en grillage. La conception exacte de votre bac dépendra du type de matériaux dont vous disposez ; assurez-vous simplement qu’il y a des trous pour la circulation de l’air et le drainage !

Lire également : Les avantages du compostage par rapport aux engrais chimiques

Entretenir votre tas de compost

Une fois que vous avez installé votre bac ou votre tas de compost, il est important de l’entretenir correctement pour qu’il continue à produire efficacement un sol riche en nutriments. Veillez à retourner régulièrement le matériau à l’aide d’une pelle ou d’une fourche – cela permet d’aérer le tas et de mélanger le matériau non décomposé avec le matériau entièrement décomposé, ce qui accélère la décomposition. Il est également important de surveiller le niveau d’humidité – ajoutez de l’eau si nécessaire, mais veillez à ne pas trop arroser ! Ajoutez également des restes de nourriture avec parcimonie – trop de restes de nourriture attireront les nuisibles comme les rongeurs et les mouches, alors faites attention à la quantité de matière organique qui entre dans le tas en même temps.

Faire son propre compost à la maison est un excellent moyen de réduire les déchets tout en créant un sol riche en nutriments pour les projets de jardinage ou d’aménagement paysager. Cela ne demande pas non plus beaucoup de temps ni d’efforts – tout ce qu’il faut, c’est un espace extérieur où l’on peut créer un tas de compost (ou en fabriquer un à l’aide de matériaux de base) et quelques techniques d’entretien simples, comme retourner régulièrement le matériau et surveiller le niveau d’humidité. En quelques étapes, tout le monde peut devenir un expert du compostage !

Articles similaires